Nouvelle édition des « Propos intempestifs sur le Tchouang-tseu » (Jean Lévi, ALLIA, 2016)

book_495_image_cover

Présentation de cet ouvrage sur le site des éditions ALLIA : « Tchouang-tseu pose la question de l’esthétique dans des termes qui, dépassant l’équivalence établie par le classicisme entre l’art et le beau, anticipent de deux millénaires sur l’esthétique moderne. Mieux … Lire la suite

Une leçon pour les temps modernes : « Le Maître » de Patrick Rambaud…

"Le Maître" (Patrick Rambaud, Grasset 2015)

Patrick Rambaud (Académie Goncourt) signe Le Maître, paru aux éditions Grasset (2015), prétexte pour l’ « écrivain précaire » – comme il se décrit – de revenir sur celui qu’il considère comme l’un de ses maîtres, le sage chinois Zhuangzi (Tchouang-tseu)… « C’était … Lire la suite

Ultreïa ! La troisième édition de la revue-livre bientôt disponible, le 9 avril !

Ultreïa ! (mook n° 3)

La troisième édition du mook Ultreïa ! propose, entre autres pépites, un article du sinologue Jean Lévi, une plume savoureusement subversive, dans la ligne du maître taoïste chinois qu’il nous présente, Tchouang-tseu (Zhuangzi)… EXTRAIT de l’article intitulé « Le monde de … Lire la suite

« Propos intempestifs sur le Tchouang-Tseu » ou l’apologie du baroque par Jean Lévi

Propos intempestifs sur le Tchouang-tseu (Jean Lévi, Allia, 2007)

Jean Lévi – sinologue (Directeur de recherche honoraire au CNRS), essayiste, romancier – ne cesse de surprendre, de chahuter, de bouleverser les idées convenues, à la manière du maître chinois Zhuangzi  (= Tchouang-tseu 莊子, IVe siècle avant notre ère), penseur … Lire la suite

Zhuangzi, au-delà des mots

Zhuangzi et le papillon

Outre la figure semi-légendaire de Laozi, une autre figure majeure de l’époque des Royaumes Combattants (-481 – -221) – rangée dans la catégorie arbitraire du « taoïsme philosophique » par souci de classification -, c’est Zhuangzi 莊子. De son vrai … Lire la suite

« Du bonheur. Un voyage philosophique » par Frédéric Lenoir

du_bonheur_LENOIRQu’entendons-nous par « bonheur » ? Dépend-il de nos gènes, de la chance, de notre sensibilité ? Est-ce un état durable ou une suite de plaisirs fugaces ? N’est-il que subjectif ? Faut-il le rechercher ? Peut-on le cultiver ? Souffrance et bonheur peuvent-ils coexister ? Pour tenter de répondre à ces questions, Frédéric Lenoir [ex rédacteur en chef du « Monde des Religions« ] propose un voyage philosophique, joyeux et plein de saveurs. Une promenade stimulante en compagnie des grands sages d’Orient et d’Occident.Où l’on traversera le jardin des plaisirs avec Épicure. Où l’on entendra raisonner le rire de Montaigne et de Zhuangzi. Où l’on croisera le sourire paisible du Bouddha et d’Epictète. Où l’on goûtera à la joie de Spinoza et d’Etty Hillesum. Un cheminement vivant, ponctué d’exemples concrets et des dernières découvertes des neurosciences, pour nous aider à vivre mieux. »

A découvrir aux éditions Fayard (30 octobre 2013)…