Comprendre et se faire comprendre…

Neuf mots-concepts dans neuf langues servent de point de départ à une réflexion interculturelle. Un éveil des sens…   « […] Partant du constat de la domination linguistique de l’Occident dans le monde contemporain, principalement par le véhicule de l’anglais, ce … Lire la suite

2003-2004, Année de la Chine en France : curieux hommage au prix Nobel Gao Xingjian 高行健

« Années croisées France-Chine : énorme succès d’un événement qui s’est voulu culturel avant tout »* … et Gao Xingjian 高行健 ? Le Ministère des affaires étrangères et européennes a présenté l’Année de la Chine 2003-2004 comme un « événement culturel … Lire la suite

De Cheng Baoyi 程抱一 à François Cheng : un itinéraire Chine-France

De Cheng Baoyi…  Cheng Baoyi 程抱一, Cheng « Qui embrasse l’Un » [1], est issu d’une famille de lettrés et d’universitaires originaire de Nanchang. Ses parents comptèrent parmi les premiers étudiants boursiers envoyés aux États-Unis. Son père put y perfectionner sa formation … Lire la suite

Gao Xingjian 高行健 et le processus d’interculturalité

Pronoms personnels, décentrement, prise de conscience de l’altérité Dans son roman La Montagne de l’âme (Lingshan), c’est par le procédé littéraire – tout à fait original pour un écrivain chinois –  d’utilisation des trois pronoms personnels singuliers, « je », « tu », « il », … Lire la suite