« Les sept mendiants » de Nahman de Bratslav (traduit par Jean Baumgarten, éditions Berg international, 2016)


Le conte des Sept mendiants de Nahman de Bratslav (1775-1810) est un texte classique de la littérature juive. Dans la tradition populaire des Juifs d’Europe orientale, ce récit a d’abord été dit en yiddish en 1810 lors d’un repas de Shabbat. Transcrit en hébreu et en yiddish, il a ensuite abondamment circulé au point d’inspirer nombre d’artistes et d’écrivains dont Franz Kafka, Martin Buber, Shmuel Yosef Agnon et même Bob Dylan.

livre-les-sept-mendiants_berg_international_couv_2016

Cette édition présente une nouvelle traduction du yiddish établie à partir d’une des premières versions du conte, accompagnée des dessins et peintures de Sandra Zemor. Le travail graphique entre ici en résonance avec la Kabbale et la pensée hassidique de l’auteur, ses thèmes mystiques, dont l’exil et la rédemption, la lutte du bien et du mal, l’errance et le désir de Dieu. Dialoguant avec le texte, Sandra Zemor lui ouvre de nouveaux horizons et dévoile les résonances contemporaines de ses légendes. (source Fondation pour la Mémoire de la Shoah)

>>> N.B. : traduction, préface et avis au lecteur sont de Jean BAUMGARTEN, directeur de recherche émérite au CNRS. Ce livre a été publié chez Berg International avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

>>> Pour commander cet ouvrage : Place des libraires.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s