« Manifeste à l’empereur adressé par les candidats au doctorat » : Kang Youwei (1858-1927) aux éditions Les Belles Lettres


Résumé

Rédigé le 2 mai 1895, au lendemain de la signature du traité de Shimonoseki qui cédait Taïwan au Japon, le Manifeste de Kang Youwei (1858-1927) adressé à l’empereur Guangxu élabore une série de propositions concrètes visant à la modernisation et au développement économique de la Chine. Signé par quelque douze cents lettrés, cet appel s’il ne fut pas immédiatement entendu annonce l’éphémère Mouvement de réformes de 1898 dont Kang Youwei fut l’une des principales têtes pensantes. Pour la première fois, l’opinion publique semblait en mesure de peser sur le cours de l’Histoire. L’échec des réformes de 1898 et l’exil de ses hérauts vont laisser le champ libre aux partisans de la voie révolutionnaire. Un autre horizon s’ouvre alors pour la Chine.

Le Mémoire à l’empereur adressé par les candidats au doctorat (1895) condense les idées de Kang Youwei pour mettre la Chine sur la voie de la modernité et de la puissance. Son contenu préfigure l’évolution actuelle de la Chine et éclaire sur ses relations avec le reste du monde.

>>> Retrouvez ce livre dans la collection bilingue chinois-français (traduction de Roger Darrobers)  des éditions Les Belles Lettres… Pour y accéder, cliquez sur l’image :

kang-youwei_manifeste_belles-lettres

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s