Fantastique ! Estampes en couleurs versus noir et blanc, au Petit Palais…


Le Petit Palais réalise une double exposition d’estampes, couleurs versus noir et blanc, jusqu’au 17 janvier 2016 : « Fantastique ! »… A ne pas manquer !

« Fantastique ! Kuniyoshi, le démon de l’estampe » : des couleurs pour les 250 œuvres de Utagawa Kuniyoshi (1797-1861), un des grands noms de l’estampe japonaise – ukiyo-e –  présentées dans plusieurs salles du Petit Palais. L’art du manga et du tatouage s’en sont inspirés depuis… Un régal !

 

Triptyque de Takiyasha : "Takiyasha la sorcière et le fantôme du squelette", c.1844, Utagawa Kuniyoshi (1797 - 1861), Victoria and Albert Museum no E.1333:1 à 3-1922

Triptyque de Takiyasha : « Takiyasha la sorcière et le fantôme du squelette », c.1844, Utagawa Kuniyoshi (1797 – 1861), Victoria and Albert Museum no E.1333:1 à 3-1922

 

Kuniyoshi-le-demon-de-lestampe_petit-palais_le-mot-la-chose_06

à gauche : « Roshi Ensei » Série des cent huit héros populaires du Suikoden (estampe, 1827-1830) ; à droite : « Il fait peur à voir mais c’est quelqu’un de vraiment bien » (gravure sur bois, 1847)

 

 

>>> Voir la technique de l’estampe traditionnelle japonaise (présentée par l’artiste Beno à l’occasion de l’exposition : « Samouraï : 1000 ans d’histoire du Japon » au Château des Ducs de Bretagne à Nantes du 28 juin au 9 novembre 2014)

 

« Fantastique ! L’estampe visionnaire » : du noir et blanc pour les 170 gravures et lithographies exposées, de Goya à Odilon Redon en passant par Eugène Delacroix et Gustave Doré, où le macabre côtoie le bestiaire fantastique, où les visiteurs sont plongés dans les rêves ou les cauchemars les plus démentiels… Quelques paysages étranges remarquables, foisonnant de détails monstrueux, de Rodolphe Bresdin, surnommé « Chien-Caillou », l’un des maîtres de l’eau-forte du 19e siècle, apprécié par ses contemporains tels que Baudelaire, Odilon Redon …

 

Rodolphe Bresdin dit "Chien-caillou"

Rodolphe Bresdin

 

Charles Rambert : L'Usure (lithographie, 1851)

Charles Rambert : L’Usure (lithographie, 1851)

 

>>> Pour en savoir plus sur cette double exposition, accédez au dossier de presse en cliquant sur l’image ci-dessous

Gustave Doré, "L’Enfer, Alors ma terreur redoubla à l’aspect de l’abîme", 1861. Gravure sur bois. Bibliothèque nationale de France. Crédit : BnF

Gustave Doré, « L’Enfer, Alors ma terreur redoubla à l’aspect de l’abîme » (gravure sur bois, 1861). Bibliothèque nationale de France ©BnF

 

 

Belle visite et à bientôt !

Odilon Redon : "Œuf", 1885, Paris, Bibliothèque nationale de France © Bnf

Odilon Redon : « Œuf », 1885, Paris, Bibliothèque nationale de France © Bnf

>>> Petit Palais. Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, avenue Winston Churchill – 75008 Paris, du 1er octobre 2015 au 17 janvier 2016. Du mardi au dimanche de 10h à 18h et le vendredi jusqu’à 21h.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s