Splendeurs des Han, essor de l’empire céleste au musée Guimet (MNAAG, Paris)…


Dans le cadre de la commémoration des 50 ans de relations diplomatiques entre la France et la Chine, le musée national des Arts asiatiques-Guimet présente une collection exceptionnelle regroupant des œuvres datant de la dynastie des Han (-206 – +220) – sculptures monumentales et objets précieux – que les visiteurs auront le privilège de découvrir demain, 22 octobre 2014 jusqu’au 1er mars 2015. Ce fut une chance, aujourd’hui, de pouvoir admirer ces merveilles en petit comité…

De gauche à droite : Eric Lefebvre (conservateur), Huei-Chung Tsao (chargée de collections), Sophie Makariou (présidente du MNAAG)

De gauche à droite : Eric Lefebvre (conservateur), Huei-Chung Tsao (chargée de collections), Sophie Makariou (présidente du MNAAG)

Après une présentation du contexte dans lequel l’exposition a pu être réalisée, la présidente du musée Guimet, Sophie Makariou, a cédé la parole aux commissaires de l’exposition, Eric Lefebvre (conservateur) et Huei-Chung Tsao (chargée de collections), qui nous ont accompagnés et commenté les œuvres tout au long de cette visite à la découverte de la richesse de l’art et de la culture de l’époque des Han. De l’art funéraire chinois – statuettes familières, en terre cuite ou en bronze, accompagnant le mort dans l’au-delà, permettant de reconstituer la vie aristocratique et les activités quotidiennes – aux arts des « barbares » des steppes – boucles de ceinture gravées en or – qui n’ont pas manqué d’influencer les Han, en passant par les monnaies – sapèque ronde au trou carré et autres lingots d’or -, l’exposition offre un panorama culturel et artistique sous les Han.

Boucles de ceinture

Boucles de ceinture. Or. Tombe princière de Chu. (Han occidentaux, -206 – +9, Musée de Xuzhou)

 

L’exposition se déroule en trois parties :

– tout d’abord, les principaux acteurs de la consolidation du pouvoir à l’époque des Han : l’empereur, l’armée et l’entourage du souverain, la noblesse et les grands administrateurs;

– puis les points forts de la prospérité économique : l’agriculture, la naissance de la Route de la Soie, les relations avec les puissances voisines;

– enfin, les différentes thématiques associées à la civilisation chinoise sous les Han : l’architecture, l’écriture et la pensée, le monde religieux, les aspects de la vie quotidienne.

De l’art funéraire, je retiendrai en particulier une pièce maîtresse extraordinaire, la remarquable reconstitution d’un linceul en jade, composé de quatre mille petites pièces de jade poli, la plupart carrées, en parfait état de conservation, délicatement reliées par des fils d’or – , qui recouvrait, à l’époque, le défunt de la tête au pieds comme un costume, pour préserver l’intégrité de son corps. Il faut savoir que l’immortalité était une préoccupation constante de l’empereur et de l’aristocratie chinoise. En témoignent ces petites pièces de jade encore, exposées discrètement dans une vitrine plus à l’écart des regards, sortes de bouchons coniques destinés à obturer tous les orifices du mort, afin que les multiples âmes ne s’échappent pas du corps…

Linceul en jade

Linceul en jade de Liu Wu. Jade et fils d’or. L. 176 cm. Tombe princière de Chu. (Han occidentaux, -206 – +9, Musée de Xuzhou)

On ne manquera pas de méditer devant le brûle-parfum – boshanlu – évoquant les îles d’immortalité desquelles s’exhalaient les volutes d’encens comme autant de nuages enveloppant la montagne…

Brûle-parfum (boshanlu) représentant les îles d’immortalité. Bronze et or. H. 26 cm. Tombe de Liu Sheng. Han occidentaux. (Musée du Hebei)

Brûle-parfum (boshanlu) représentant les îles d’immortalité. Bronze et or. H. 26 cm. Tombe de Liu Sheng. (Han occidentaux, -206 – +9, Musée du Hebei)

 

L’exposition a été rendue possible grâce au prêt exceptionnel de 150 œuvres par 27 institutions situées dans 9 provinces chinoises, dont 67 trésors nationaux.

>>> A voir absolument ! Rendez-vous au plus vite au musée national des Arts asiatiques-Guimet, 6, place d’Iéna- 75116 Paris.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s