Leylâ et Majnûn ou L’Amour mystique


Cet « oratorio mundi » du compositeur Armand Amar (célèbre pour ses musiques de films), se base sur des poésies bédouines du VIIe siècle : l’histoire de Qaïs et Leila transmise au fil du temps à travers de multiples formes et langues…

Une grande traversée musicale et poétique des traditions orientales, de la Perse au monde arabe, qui révèle un amour mystique et universel présenté sous forme d’actes : vallée du désir, de la conquête, de la séparation, de la solitude, de l’unicité, de la perplexité et de l’anéantissement. Ce syncrétisme d’influences spirituelles et musicales met en présence une quarantaine d’artistes : chant diphonique de Mongolie, qawali pakistanais, samaa marocain, chant indien classique dialoguent avec les tambours du Japon, un ensemble à cordes occidentales sous l’égide de la violoniste Sarah Nemtanu, la maestria du doudouk arménien de Lévon Minassian, du oudiste marocain Driss el Maloumi, ou de l’ensemble de percussions de Shanghai… Aimer comme une quête mystique jusqu’à la folie, l’amour humain, l’amour divin !

  • Collaboration artistique John Boswell
  • Livret de Leili Anvar

Concert enregistré par France Musique.
Ce concert sera diffusé sur France musique le 9 mai 2014 à 14h

http://sites.radiofrance.fr/francemusique/accueil

>>> Voir l’article de Bernard Thomasson sur Armand Amar http://bernardthomasson.com/2014/04/25/armand-amar-un-musicien-du-monde/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s