Dans les rues de Shanghai 上海


Cette année, 34e Salon du livre de Paris, l’invité d’honneur est, avec l’Argentine, Shanghai…

Alain d'Iribarne

Alain d’Iribarne et Wei Aoyu (à gauche)

C’est en 2008 que j’ai eu la chance de partir pour Shanghai avec une délégation d’universitaires – dont Peter Stockinger, le directeur  de l’équipe où je travaillais (ESCoM- FMSH) – invités par  la Fondation Maison des Sciences de l’Homme, alors administrée par Alain d’Iribarne, dans le cadre des ateliers littéraires bipolaires (France-Chine) ateliers ALIBI.

Cette  édition 2008 des ateliers littéraires – organisée par Hugues Tertrais (Université Paris I Panthéon-Sorbonne), Annie Bergeret Curien (FMSH – Fondation Maison des Sciences de l’Homme) à Paris, et Duanmu Mei (Société chinoise d’études d’histoire de France) à Beijing et Shanghai – s’est déroulée à l’École normale supérieure de la Chine de l’est. Les écrivains Pascale Roze (prix Goncourt 1996 pour Chasseur zéro) et Jiang Yun, romancière chinoise, sont intervenus sur le thème de « la trace » (vidéo sur le site des Archives Audiovisuelles de la Recherche), à partir de leur deux nouvelles originales écrites pour l’occasion.

Duanmu Mei

Duanmu Mei (à gauche)

De cette échappée, où j’ai pu faire la connaissance de Marie-Andrée d’Iribarne, j’ai rapporté quelques photos : des scènes de rue, où émergent les contrastes entre la modernité des gratte-ciel du quartier des affaires (Pudong), fascinants géants à facettes éblouissantes, qui masquent le funeste destin de leurs bâtisseurs venus des campagnes, et les quartiers anciens, où la vie foisonne, chaotique, – joyeuse ? semble-t-il – dans la rue…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s